90168508_o

 

L'intrigue se passe en Suède en 1880. Sara Kristina est une prostituée qui va faire la rencontre du docteur Ekerberg. En effet, ce dernier a accepté de travailler auprès des prostitués en les suivant médicalement et en essayant de prévenir les maladies comme la syphilis.

Sara Kristina est comme beaucoup de prostituées issue de la campagne qu'elle a fuie, elle se retrouve enceinte suite à un viol et tente d'avorter. Le docteur Ekerberg la sauve  avec l'aide de sa femme. Il va se trouver face à une société hypocrite  qui ne défend pas les prostituées.  Le début du roman nous montre le docteur Ekerberg cherchant à se réhabiliter dans un hôpital,on sent à son égard une méfiance et une désapprobation d'un acte qu'il a commis ( le sauvetage de Sara Kristina), il faut arriver à la fin du roman pour comprendre le début. Ce livre intéressant a une écriture un peu décousue du coup. On découvre que les femmes sont marquées par une entaille par les hommes. On prend alors conscience de la violence du milieu et des conditions sanitaires misérables dans lesquelles vivent ces femmes. Régulièrement, on apprend qu'une femme suivie par les médecins est morte , bien souvent elle est jeune.

Un roman facile à lire tout de même mais qui nous laisse un sentiment d'inachevé...