41XCPPHiDtL

 

 

 

Mon avis 

 

Je connais Thierry Poncet à travers sa série Haig qui détonne tant par les intrigues que par son franc- parler.  J’ai donc accepté ce roman Zyke l’aventure qui raconte la formidable amitié et collaboration de M’sieur Poncet et Cizia Zyke.  Ni une ni deux, je vais vite sur google taper le nom de Cizia Zyke (oui parce qu’il a vraiment existé le bougre hein) histoire de me documenter sur le bonhomme. Parce qu’en fait je n’avais jamais entendu parler de lui avant ce roman … je lis donc que c’est un écrivain et un aventurier, qu’il a écrit beaucoup de romans inspirés de ses nombreux voyages et péripéties aux quatre coins du monde.  Me voilà donc plongée dans ce road trip littéraire de dingue où je découvre comme Thierry Poncet a fait la connaissance de Zyke et comment celui-ci l’a emmené avec lui vivre des aventures plus que palpitantes. En effet, Thierry deviendra le secrétaire de Zyke avant de devenir lui-même l’écrivain qu’il est aujourd’hui. Périples et voyages initiatiques pour Thierry à tous les niveaux : découverte d’un monde hétéroclite, situations dangereuses parfois, de longues nuits à écrire, et cette incessante vie rythmée par l’alcool, la drogue et les prostituées. Des années de périples rythmées par des rencontres humaines étonnantes, des nuits seules devant sa machine à écrire, et les plaisirs de la vie. Thierry Poncet a une belle plume, je l’ai souvent souligné lors de mes chroniques sur Haig, là encore, la prose est riche de subtilités, les descriptions se veulent précises, les mots jouent entre eux.  Les dialogues sont truculents, parfois choquants (ne soyez pas trop prudes chers lecteurs). Il y a une scène qui m’a particulièrement fait sourire. Il s’agit de la traversée du désert que fait Thierry Poncet en compagnie d’un groupe de gars complétement décalé. Ils sont en camion et rencontrent des difficultés pour rouler. Ils doivent dégonfler les pneus pour passer les passages rocailleux et les regonfler pour passer les passages de sable. Et ceci, ils le feront plusieurs fois. La situation en devient cocasse et complétement irréelle. Je pense également à ce passage qui raconte la surprise de Thierry Poncet lorsqu’il s’aperçoit qu’un groin de cochon se trouve sous la cuvette des toilettes. Franchement, comment voulez-vous ne pas rire devant de telles situations ?

Zyle l’aventure est un roman atypique qui peut choquer par le langage parfois très cru mais qui vous fait aussi voyager pendant 360  pages à travers une écriture poétique. Je pense que c’est cette double écriture qui fait le talent de Thierry Poncet.